La calvitie féminine

Comblez votre cuir chevelu durablement
avril 26, 2021
Tout sur la lutte contre la chute de cheveux !
juin 10, 2021

Pensez-vous que la quantité de cheveux qui tombent chaque fois que vous passez votre main sur votre tête serait suffisante pour faire une perruque ? Chaque fois que vous prenez une douche, avez-vous peur des cheveux dans la canalisation ? Ce sont quelques-unes des conditions qui peuvent être caractéristiques de l’alopécie androgénétique, c’est-à-dire de la calvitie féminine.

Il est courant d’associer l’idée de devenir chauve uniquement aux hommes. Cependant, la calvitie féminine existe également et touche de nombreuses femmes dans le monde.

Ce diagnostic semble encore plus compliqué à entendre dans le cas des femmes, car les cheveux sont très associés aux normes de beauté. Il y a une différence entre se raser les cheveux par choix et voir ses mèches échapper à son contrôle. Ce problème, qui affecte à la fois l’estime de soi et le bien-être, conduit de plus en plus de femmes à rechercher les causes et les solutions de la calvitie féminine.

Étant donné que les cheveux sont associés à la beauté féminine, il est courant que de nombreux véhicules axés sur ce thème ignorent le sujet de la calvitie féminine. Cependant, il est très important d’en parler.

C’est en diffusant des informations sur l’alopécie androgénétique qu’on pourra combattre les fausses nouvelles et mieux comprendre comment elle fonctionne, pour quelles raisons elle peut survenir et comment il est possible de se rendre compte que l’on souffre de ce problème.

La perte de cheveux est quelque chose de naturel, mais une forte perte de cheveux peut indiquer qu’il y a un problème. Donc, si vous avez l’impression que vos cheveux tombent beaucoup, on vous apporte ici quelques informations pour vous sensibiliser et consulter un médecin, si nécessaire.

Qu’est-ce que la calvitie féminine ?

Le follicule pileux est l’endroit où naissent les cheveux, et il est également responsable de leur croissance. Lorsque des problèmes surviennent dans le follicule, l’une des conséquences peut être la perte de cheveux.

Connue sous le nom scientifique d’alopécie androgénétique, la calvitie est causée par une hypersensibilité des récepteurs hormonaux du cuir chevelu. Cela entraîne un amincissement progressif des mèches de cheveux.

Ces poils deviennent de plus en plus fins jusqu’à ce qu’ils cessent de pousser. L’un des premiers signes de la calvitie féminine est l’amincissement des cheveux sur le dessus de la tête. Lorsque l’on constate l’amincissement progressif des mèches de cheveux, il est important de consulter un spécialiste afin que le cuir chevelu soit analysé.

Y a-t-il un traitement ?

C’est la deuxième question la plus posée en ce qui concerne la calvitie féminine. En effet, lorsque nous remarquons que nos cheveux tombent trop, nous voulons trouver un moyen d’empêcher cela. Le traitement de la calvitie féminine dépend de ses causes. Il est important de connaître les signes, afin de pouvoir consulter un dermatologue et effectuer les analyses nécessaires pour obtenir le diagnostic.

Cette analyse passe par un examen du cuir chevelu et une conversation sur le mode de vie du patient, afin de déterminer les causes de la chute précoce des cheveux ou de l’amincissement accentué des mèches. Les professionnels utilisent des appareils spécialisés pour vérifier les follicules, ainsi que la quantité et l’état des mèches de cheveux restantes.

5 curiosités sur la calvitie féminine

Bien qu’il existe de nombreux articles sur les types de cheveux et la façon de les traiter, on parle peu de la calvitie féminine. C’est pourquoi, dans cet article, nous voulons vous présenter 5 curiosités sur la calvitie féminine.

La calvitie féminine n’est pas associée à une perte de cheveux marquée

Il est fréquent que nous associions le terme de calvitie à une perte massive de cheveux. Cependant, l’alopécie se caractérise généralement par un amincissement progressif des cheveux qui aboutit à l’obstruction des follicules, entraînant l’arrêt de la croissance des cheveux. L’alopécie peut être liée à une perte de cheveux sévère, mais l’une n’implique pas nécessairement l’autre.

Se raser les cheveux ne prévient pas la calvitie

De nombreuses personnes pensent que le fait de se raser les cheveux va stimuler la croissance des poils, faisant repousser les mèches. Cependant, le rasage des poils n’affecte pas le développement du follicule pileux, c’est-à-dire qu’il ne provoquera pas le débouchage des follicules et la repousse des poils.

En fait, cela peut provoquer une irritation du cuir chevelu et faire pousser des mèches plus fines. L’idéal est de faire un traitement qui se concentre sur les follicules pileux.

Le sèche-cheveux n’a aucune influence sur la calvitie

Certaines personnes pensent que l’utilisation de sèche-cheveux et de lisseurs de cheveux peut influencer la calvitie féminine. Cependant, il n’y a aucun lien entre ces outils thermiques et l’alopécie.

Il est vrai qu’il est nécessaire de prendre certaines précautions lors de l’utilisation de ces outils, notamment en appliquant un protecteur thermique et en évitant d’utiliser fréquemment le sèche-cheveux et le fer plat. Ce soin vise toutefois la santé des cheveux, en évitant le dessèchement des mèches.

Surveillez votre alimentation

Nous savons que la nutrition est importante pour la santé des cheveux. Une carence en vitamines peut endommager les follicules et ainsi affecter la croissance des mèches de cheveux.

Par conséquent, maintenez une alimentation riche en vitamines et en protéines et accordez une attention égale à l’hydratation du corps, c’est-à-dire buvez beaucoup d’eau.

Les stéroïdes peuvent accélérer la chute des cheveux

Si vous avez l’habitude de prendre des stéroïdes pour obtenir de meilleures performances dans votre entraînement physique, vous devez faire attention. En effet, ces stéroïdes contiennent des niveaux élevés d’une hormone appelée dihydrotestostérone, qui est responsable de l’alopécie androgénétique.

Par conséquent, la consommation élevée de ces produits peut accélérer l’accentuation de la chute des cheveux. Avant de les prendre, consultez un dermatologue, qui pourra analyser la santé de vos follicules pileux.

La calvitie féminine ou alopécie androgénétique est un sujet qui mérite l’attention. Son traitement dépendra de l’analyse faite par le dermatologue. N’oubliez pas de toujours garder votre cuir chevelu en bonne santé, ce qui est essentiel pour avoir des cheveux forts et sains.

On espère vous avoir aidé à mieux comprendre ce qu’est la calvitie féminine ou alopécie androgénétique, ses causes et comment la détecter. Veillez à consulter un médecin spécialisé si vous avez l’impression que vos cheveux tombent trop et ne cherchez pas de solutions miracles ou de recettes miracles qui, parfois, peuvent être encore plus nocives pour les mèches.